Les remparts, l’eau, les halles et les jardins

 

Morestel, cité des peintres jouissant de la proximité avec Lyon et d’un cadre de vie attractif et qualitatif avait comme «point dur» la traversée de ville et, en son centre, la place des Halles. Centre névralgique de la commune, cette place accueille commerces, équipements touristiques, stationnements et une circulation routière très importante. Les élus avaient une ambition forte de qualité et d’apaisement pour que le «parking» des Halles devienne la «Place» des Halles.

 

 

PRÉSENTATION DU PROJET
Le projet a fait l’objet d’une programmation en amont, concertée avec les commerçants, l’office du tourisme et les usagers. Ce travail a permis de lancer, grâce à la volonté des élus, un concours de maîtrise d’oeuvre sur les espaces publics.
L’équipe retenue a mis l’accent sur le patrimoine minéral et végétal qui structure la place des Halles. Ainsi, les remparts, qui deviennent la ville moderne, sont l’élément central du projet avec la mise en place d’une passerelle qui vient s’y agripper et créer une promenade vertigineuse, lien entre le haut et le bas de la ville.
Les dialogues et discussions avec les différents acteurs du projet, notamment le diocèse, ont permis l’établissement d’une servitude de passage à l’arrière de l’église, cheminement logique pour rejoindre la ville haute. L’eau ruisselant sur ces mêmes remparts est rappelée par deux fontaines, dont une sur la place sert également d’assise.
La place s’agrandit, le glacis, espace engazonné jusqu’ici inutilisé, est réaménagé en jardin public, rappelant le jardin des soeurs au-dessus.
La place des Halles est dédouanée des véhicules, les stationnements ne sont pas supprimés, mais réorganisés pour redonner de l’espace aux piétons et créer une véritable place de centre-ville. Une zone bleue est mise en place pour inciter la rotation des véhicules et ainsi favoriser l’accès aux commerces.
Le projet a également anticipé l’évolution des Halles, aujourd’hui inoccupées, qui pourraient accueillir à terme commerces, services ou équipements.

PROGRAMME
- Remettre les piétons au cœur du centre-ville
- Apaiser les circulations véhicules
- Appuyer l’attractivité commerciale
- Réorganiser les stationnements sans diminuer le nombre de places
- Créer un lien entre le haut et le bas de la ville
- Donner une image dynamique et contemporaine à la place des Halles

RETOUR D’EXPÉRIENCE
Le temps des études et du projet a permis à la commune de concerter les acteurs, de définir précisément les besoins et de prendre la mesure de cet aménagement qui a changé l’image du centre-ville de Morestel. L’ambition de départ est atteinte, voire dépassée, avec un projet qui, au-delà de redynamiser le centre de la commune, recrée une déambulation, une expérience inédite dans le département.

CARACTÉRISTIQUES
PRÉDIAGNOSTIC ET ACCOMPAGNEMENT CAUE : 2012 > 2017
DÉBUT > FIN DE L’ÉTUDE DE PROGRAMMATION : mai 2014 > mai 2015
DÉBUT > FIN DE LA PROCÉDURE DE CONCOURS : juillet 2015 > juin 2017
DÉBUT > FIN DE LA MISSION DE MOE : août 2016 > juin 2017
DÉMARRAGE DU CHANTIER > LIVRAISON : septembre 2017 > juillet 2018
COÛT DES TRAVAUX : 1 172 000 € HT
SURFACE : 7 540 m2
COÛT AU M2 : 147,5 € HT / m2

ACTEURS DU PROJET
MAÎTRE D’OUVRAGE : Commune de Morestel
ÉQUIPE DE PROGRAMMATION : Les Pressés de la Cité
AMO : Trait d’Union
ÉQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE : Eranthis (paysagiste), Notus (architecte), MTM Infra (BET VRD), Atelier Lumière (Concepteur lumière), ACOGEC (BET structure)
ENTREPRISES : PL Favier (VRD, enrobé), Sols Alpes (revêtements bétons), Sports & Paysages (béton, plantations, mobilier, clôtures, passerelle), Métal 6 Thèmes (serrurerie, passerelle), Hydrokarst (confortement et reprises ponctuelles rempart), Belle environnement (fontainerie), Serpollet (éclairage)
PARTENAIRES : Architecte des Bâtiments de France, Conseil Départemental de l’Isère (CDI-gestionnaire de la RD), CAUE de l’Isère.

 Télécharger la fiche

Ce diaporama nécessite JavaScript.