L’habitat intermédiaire en débat

Retour sur l’atelier du 24 janvier 2019 sur l’habitat intermédiaire, organisé par le Pays Voironnais dans le cadre de son programme Local de l’Habitat (PLH), à destination des promoteurs.

Cet atelier qui a réuni une soixantaine de personnes, avait pour but de présenter les ambitions du Pays Voironnais en faveur de l’habitat intermédiaire aux promoteurs, architectes et constructeurs présents sur le territoire et de débattre avec ces professionnels des questions que suscite le développement de l’habitat intermédiaire au regard de la réalité du marché immobilier.

 

Après une présentation du contexte local par Jean-Paul Bret, Président de la Communauté d’Agglomération (croissance démographique en perte de vitesse, enjeu majeur du renforcement de l’attractivité résidentielle, nécessité de répondre à de nouvelles attentes résidentielles…), Aline Motte (Vice-Présidente en charge de l’habitat) a rappelé les qualités spécifique de l’habitat intermédiaire, puis Anthony Moreau (Vice-Président en charge de l’aménagement ) a rappelé les ambitions du Pays Voironnais, précisant à la fois l’engagement concret, notamment financier, pris en faveur de l’habitat intermédiaire et les outils proposés pour accompagner son développement sur les zones d’aménagement transférées à l’intercommunalité sur les communes de Voiron, Voreppe, Moirans, Chirens et Paladru sur des projets portés exclusivement par les communes.

L’Agence d’urbanisme de la Région Grenobloise a apporté des précisions sur l’identification des 3 sous-marchés immobiliers présents sur le territoire répondant aux besoins de différents types de ménages avec des produits différenciés.

Le CAUE a insisté sur la nécessité de contextualiser les réflexions préalables afin de déterminer, pour chaque commune concernée, les modes d’habitat les plus pertinents à promouvoir puis a rappelé les qualités d’usages spécifiques portées par l’habitat intermédiaire : taille de logement supérieure au logement collectif standard, réapparition de pièces de services (buanderie, dressing…), modularité et évolutivité des logements, diversité des formes architecturales, présence d’espaces extérieurs privatifs pour chaque logement, prise en compte spécifique de l’intimité, traitement qualitatif des espaces de transition entre logement et espaces publics…

Renaud Blain (Blain Promotion) et Gil Ceret, architecte du projet (Cabinet Scrub Architectes), ont ensuite présenté l’opération « Les collines du Boutet » à Voreppe qui inclut de l’habitat intermédiaire.

Au cours du débat, certains intervenants ont exprimé leurs réserves quant à la diffusion de l’habitat intermédiaire du fait d’un coût de réalisation plus élevé que celui de l’habitat collectif, en particulier dû à la charge foncière, à des surcoûts constructifs spécifiques mais également à un coût plus élevé des fondations, des VRD et des espaces collectifs.

Des questionnements sur la possibilité de réalisation d’habitat intermédiaire sur de petites unités foncières ont également été exprimés : en réponse, le CAUE a présenté des références d’opérations de qualité sur du foncier de taille restreinte, insistant sur la nécessité d’intégrer chaque opération dans son contexte urbain et paysager.

Le Président de la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais a rappelé l’enjeu pour les collectivités de s’engager en faveur du développement de l’habitat intermédiaire en zone rurale, pour offrir une alternative à la maison individuelle et réduire la consommation foncière. Il a rappelé que l’habitat individuel coûte très cher à la collectivité en termes de longueurs de réseaux et voiries,d’enlèvement des ordures ménagères, de déneigement, de maintien à domicile, de mobilité, etc.

Jean-Paul Bret a également évoqué le recours au bail réel solidaire, qui constitue un outil de maîtrise du foncier, porté par un organisme foncier solidaire via un bail longue durée rechargeable.

En tant que partenaire, le CAUE de l’Isère peut accompagner les communes pour faciliter les réflexions à engager et apporter son soutien à des réalisations de qualité.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.