QUARTIER BLANCHE-MONIER   Grenoble

En 2006, alors que la construction de Bâtiment Basse Consommation en est à faire ses preuves, la Ville de Grenoble, avec l’expérience des quartiers de Bonne et Bouchayer-Viallet, souhaite construire des logements à haute performance énergétique tout en maîtrisant les coûts de construction Propriétaire à environ 50 % des terrains de la ZAC, la Ville a la volonté de transformer ce quartier artisanal hétéroclite en quartier durable à forte mixité sociale et d’usages. Fort d’un cahier des charges exemplaire (40% d’énergies renouvelables exigé…), rédigé par des bureaux d’études investis, ce quartier voit le jour et compose avec les opportunités foncières.

CARACTERISTIQUES
PROCEDURE : Zone Aménagement Concertée (ZAC) en régie directe
DEBUT > FIN DES ETUDES D’AMENAGEMENT : 2005 > 2009
DEMARRAGE DU CHANTIER > LIVRAISON : 2009 > en cours
SURFACE DU TENEMENT : 5,46 ha
SURFACES CONSTRUITES : 16 300 m2 SP
DENSITE NETTE : environ 190 logements / ha
COUT TRAVAUX BATIMENT : de 1 436 à 1691 € HT / m2 SHab

ACTEURS DU PROJET
PILOTAGE DU PROJET : Ville de Grenoble, Direction de l’Urbanisme E
ETUDES D’AMENAGEMENT : Tekhnê (Architecte en chef), Atelier LD (Paysage), Soberco (Environnement), Eegénie (AMO HQE).
ACTEURS OPERATIONNELS (MO>MOE) : L’Ilot Vert – Bouygues > P. Meunier, Le Tournesol – Actis > R2K Architectes, Equilibre et Transition – Bouygues > P. Meunier, Harmonie – Bouygues > Hérault-Arnod, C1 – Grenoble Habitat > Amplitude.

Télécharger la fiche…

Ce diaporama nécessite JavaScript.