LE LOTISSEMENT PRÉ TARACHOU  Miribel-Lanchâtre

Miribel-Lanchâtre est un village rural de 250 habitants, situé dans le Trièves, aux portes de l’agglomération grenobloise. Refusant la fatalité de devenir un village dortoir, la commune a lancé une réflexion prospective sur le devenir de son urbanisme : diagnostic préalable du CAUE, atelier d’étudiants de l’Ecole d’Architecture de Grenoble, étude préalable d’une équipe pluridisciplinaire, comité de pilotage élargi, concertation répétée avec les habitants, etc. Une méthode de travail au service d’une volonté politique forte qui débouche sur un concept et un projet innovant, «le village d’activités».

 

CARACTERISTIQUES
DÉBUT ET FIN D’ÉTUDE : Juin 1996 > Juin 1998
DÉBUT ET FIN DE CHANTIER : Juin 2000 > Juin 2004
COÛT GLOBAL : NC
SURFACE : environ 8 000m2

ACTEURS DU PROJET
MAÎTRISE D’OUVRAGE : Commune de Miribel-Lanchâtre.
ÉQUIPE DE MAÎTRISE D’ŒUVRE : Les Pressés de la Cité (Architectes Urbanistes), Jean-Vincent Berlottier (Architecte dplg), Jean-Bernard Dufrien (Economiste).
ENTREPRISES : Sport et Paysage (Travaux Publics et Espaces Verts).
ORGANISMES ASSOCIÉS : CAUE de l’Isère, Communauté de Communes de Monestier de Clermont, DDE, Parc naturel régional du Vercors, DDAF, Conseil Général de l’Isère.

Téléchargez la fiche…

Ce diaporama nécessite JavaScript.