TRAVERSÉES URBAINES, SAISON 6 : Villes et films en regard. Soirée Utopies réalisables

Rendez-vous incontournable de la Cinémathèque de Grenoble, le cycle Traversées Urbaines entame sa saison 6. L’occasion de visiter ou revisiter une ville à travers les yeux d’un cinéaste. Les dix projections au programme de cette saison 6 (dont une à Valence et une autre à Chambéry) permettront de voir ou de revoir sur grand écran, et dans leur format d’origine, des classiques.

Voir la programmation de la saison 6…

Soirée co-organisée avec le CAUE : « Utopies réalisables »

films-utopies-realisables

Rencontre

Jordi Colomer, Dorian Degoutte et Naïm Aït Sidhoum, artistes

Jordi Colomer est né à Barcelone (Espagne) en 1962. Actuellement, il réside et travaille entre Barcelone et Paris. En 2015-2016 Il est artiste invité à l’ENSA Paris-Malaquais. Colomer poursuit une réflexion sur les territoires contemporains et sur les modes de vie qui s’y déploient. Qu’il travaille sur des quartiers qui lui sont proches ou au contraire dans des villes lointaines, il construit chaque fois des situations, souvent collectives, qui mettent en scène le réel, collaborant avec les populations et posant avec elles un regard critique mais généreux sur leurs environnements, maniant humour et poésie. L’horizon politique qui se dégage est marqué par la perte des utopies, dont il ne cesse pourtant de rappeler la vitalité à travers les résistances quotidiennes dont l’imaginaire fait largement partie.

Dorian Degoutte appréhende l’art comme lieu de rencontre et de partage. Un moyen pour voyager dans le quotidien et au delà. Il construit des expériences situées (un tour de France des centrales nucléaires en mobylette), des moments de vie (vendeur ambulant de crêpes au Maroc) ou encore devient apiculteur et théâtralise la récolte du miel. La camera est alors le témoin de ces situations singulières dans lesquelles les acteurs principaux sont les personnes rencontrées en chemin. Dorian Degoutte est diplômé de l’École Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy, section design & espace, membre-créateur du projet Jardins Fabriques au Haras d’Annecy et travaille avec Jordi Colomer depuis 2013.

Naïm Aït Sidhoum est producteur bien qu’architecte de formation. Il a co-fondé les collectifs Zoom (architecture) et Pied la Biche (art). Il conduit depuis 2011 la production de films de fiction à la Villeneuve de Grenoble qui mobilisent des acteurs professionnels ou amateurs, habitants du quartier au-delà. Il enseigne à l’École Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annec