Traversées urbaines saison 5 : Parenthèse ferroviaire
Traversées spatiales, traversées temporelles, traversées thématiques, mais aussi impossibles traversées.
Ville et cinéma se réfléchissent mutuellement depuis plus d’un siècle. Réinterrogeons les classiques et débattons de l’actualité de cette relation à l’heure où la condition urbaine et l’image numérique se généralisent.
Maine Océan de Jacques Rozier, France 1986 – 130′Gare Montparnasse.
Une ravissante Brésilienne, Dejanira, attrape son train in extremis. Hélas, elle ignorait qu’en France, on composte les billets. Les contrôleurs, qui ne comprennent rien au portugais, sont embarrassés. Pompoiseau voudrait bien se montrer accommodant mais son collègue, Le Garrec, est bien décidé à la verbaliser. Par bonheur, une aimable avocate s’interpose et sert d’interprète. Après avoir sympathisé, les deux femmes se rendent au tribunal de Baugé où l’affaire de Marcel Petigas, un marin-pêcheur impulsif qui a brutalisé un automobiliste, va être instruite…

Infos pratiques
Ouvert à tout public
participation aux frais 5/6 €
Date et heure
Lundi 6 octobre 2014 à 19h30
Lieu de projection
Salle Juliet Berto GRENOBLE