Rencontres i 2009  Sème ta zone ! : Promenade urbaine en zones de butinage

Le printemps est là, les abeilles pollinisent la ville ! Et si nous prenions un moment pour les suivre ? « 11 ruches sont installées depuis le 21 mars dans l’agglomération, dans le cadre des Rencontres-i, 5ème Biennale Arts-Sciences. Derrière ces installations artistiques, Olivier Darné, plasticien et éleveur d’abeilles urbaines, et les partenaires, nous invitent à faire le point sur nos pratiques, notre cité et son évolution. »

Le 13 mai dernier entre la Bastille, les quais de l’Isère et les ruelles de la ville, un groupe d’une quarantaine de personnes est partie à la recherche de toutes les traces de nature encore présentes dans la ville de Grenoble. « Armés » de sachet de graines mellifères, de griffe, de réserve d’eau, d’affichette ; habitants, élus, chercheurs, artistes, visiteurs curieux, accompagnés par Olivier Darné, les paysagistes du CAUE de l’Isère et les services espaces verts de la ville, ont arpenté les rues de Grenoble en quête de petits morceaux de terre.
ESSAIMER-83-13-05-2009
Pleine terre, sol encore fertile, délaissé de voirie, creux de muret ou de dalles béton, coin secret de quelques jardins, friches, tous ces petits lieux qui apparaissent aux yeux de certains comme des espaces non entretenus, « pas propres », se révèlent en réalité être de fabuleuses réserves de nature spontanée dont nos abeilles sont frillantes. Tous, nous avons échangé sur notre perception de la ville, cherché à comprendre les choix de gestion et d’entretien de nos espaces publics.
Nous avons rêvé ensemble à une ville qui laisserait plus de place à la spontanéité, aux aléas, au hasard. Une ville et ses habitants qui regarderaient le coquelicot qui pousse entre les façades des maisons et le trottoir comme un trésor à préserver…
Nous avons fini par semer nos propres graines là où nous espérions faire germer un petit coin de nature, comme une bouteille jetée à la mer ; un geste symbolique comme pour reprendre pied dans un monde codifié, ordonné, dirigé, géré, entretenu, sans aucun débordement de nature. Les rencontres furent simples, belles et intenses. Un croisement des cultures et des regards sur la ville et ses habitants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.