Réinventer la station de demain…dans la concertation !

La commune de la Morte a organisé en septembre 2014 les « Etats généraux de la Station de l’Alpe du grand Serre » en mobilisant les acteurs du territoire, les partenaires, les usagers et les habitants, pour collecter et définir les intentions de développement et d’aménagement de la commune pour les prochaines années.

 

 

La commune de la Morte a organisé en septembre 2014 les « Etats généraux de la Station de l’Alpe du grand Serre » en mobilisant les acteurs du territoire, les partenaires, les usagers et les habitants, pour collecter et définir les intentions de développement et d’aménagement de la commune pour les prochaines années.

Co-animés par « C’est en Isère », la Communauté de communes de la Matheysine, du Pays de Corps et des vallées du Valbonnais, et le CAUE de l’Isère, plusieurs ateliers thématiques organisés sur une année ont permis de collecter les perceptions, attentes, idées et projets exprimés par l’ensemble des participants.

Fruit de cette démarche originale et stimulante, éclairé de références extérieures (intervention du responsable de la station de Réallon dans les Hautes-Alpes), le schéma de cohérence de la station de l’Alpe du Grand Serre incarne les axes de développement et de valorisation du site au plus près des atouts et potentiels de la commune :

> Diversification et multi-activités aux 4 saisons

> Mobilité repensée avec le piéton au cœur du projet et la mise en scène du paysage du site de la Morte comme atout principal

> Produits neige optimisés

> Accueil multi-pôle renforcé (plaine des jeux/ Blache/ Désert) avec l’ optimisation de la sécurité des modes doux, des transports et du stationnement.

Le paysage spécifique de la station est l’axe fédérateur revendiqué pour la cohérence et l’identité du projet politique.

Le cahier des charges pour la définition opérationnelle du projet a été co-écrit avec le CAUE de l’Isère. La consultation d’équipes pluridisciplinaire (paysage / développement touristique multi-saison / économie) a eu lieu et on attend l’officialisation du lauréat pour cette démarche qui ne manquera pas de renouveler et de bousculer les tendances habituelles « tout neige » et « tout voiture », pour un nouvel art d’accueillir et d’habiter en toute saison à l’Alpe du Grand Serre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.