Réconcilier l’homme et son environnement

Dans une société de plus en plus urbaine et après des siècles durant lesquels la nature a été contingentée par l’homme, le CAUE défend une vision globale de l’aménagement liant urbanisme, architecture, nature et paysage, seule à même de dépasser les logiques productivistes ou celles, souvent stériles, de sanctuarisation.

 




 

CONCRETEMENT

Explorations territoriales à la recherche de « graines de futur »
Partenaire historique de l’Hexagone, Scène nationale Arts-Sciences avec qui il a fondé « l’Atelier de l’imaginaire », et des trois universités Grenobloises : UJF, UPMF, Université Stendhal, le CAUE coorganise, dans le cadre des « Rencontres-i », des événements ouverts et ludiques, propres à stimuler les imaginaires contemporains et à décrypter la manière dont ils se construisent… Après « Ateliers sur les limites », « La conférence de l ’Ambarassadeur », « Sème ta zone », « La descente de l’Isère en bateau de Bergès à Minatec », et
« Embouteillages », place à un nouveau mode d’arpentage et d’observation du territoire avec « Les Acteurs de Curiosité ». Rendez-vous en octobre aux « Rencontres-i ».

Mémoire numérique
Depuis plus de trente ans, le CAUE accompagne la transformation des territoires Isérois et consigne leurs évolutions sur des supports photos, témoins irréfutables des réussites comme des erreurs… 252 000 clichés, dont 30 000 argentiques numérisés, sont organisés au sein d’un fonds bientôt consultable sur le net. Cet itinéraire iconographique témoignant des attitudes successives de l’homme sur son environnement, sur plus de trois décennies (de nombreux mandats…) présente à l’évidence un considérable potentiel pédagogique…