Prunières : « Vers une mise en scène de son épopée minière »

10 ans après l’étude pour la valorisation du patrimoine minier matheysin réalisée par les Maîtres du Rêve, la commune de Prunières décide d’engager un projet de sauvegarde et de valorisation du site minier du Puits des Rioux et sollicite l’accompagnement technique et méthodologique du CAUE de l’Isère.

prunieres-1
 
Fermé en 1984, le site a conservé une parfaite lisibilité, la plupart des bâtiments du carreau ont été réemployés, les cités minières ont été réhabilitées. La commune a pris une délibération pour la conservation du chevalement et de la salle des machines qui le jouxte et le site bénéficie depuis 2007 du label départemental « patrimoine en Isère ».
Prunieres6

Le projet de sauvegarde et de valorisation, où les potentialités d’interprétation du site sont à révéler, doit également être mené en concertation et en complémentarité avec les sites de La Motte d’Aveillans (la Mine image), de la Mure (Musée Matheysin) et de Susville.

Un comité de pilotage élargi réunit le service patrimoine et culture du CGI et de la Maison du territoire, l’ADM, le SMIME, le service culture de la CCM, la commune de Susville qui a récemment procédé à la restauration de son chevalement.

Le cahier des charges est établi, avec un point particulier sur l’état général des sources documentaires.

Dans un premier temps, sont sélectionnées 4 équipes pluridisciplinaires, motivées par l’objet de la mission, et qui assistent, en mai 2009, à la visite du site avec les élus, puis à la conférence de Mme A. CAYOL-GERIN du service patrimoine et culture du CGI.

L’équipe lauréate après audition est la suivante : Multiple (architectes & urbanistes) – Attrapa (études patrimoniales) – C. BONNETON (paysagiste urbaniste) – S. COUELLE (scénographe).

L’étude diagnostic s’engage sur un périmètre élargi, en lien avec les communes voisines et l’offre touristique du territoire et réinterroge l’urbanisme, le patrimoine, le paysage, pour poser les bases d’un projet de sauvegarde, d’interprétation et de valorisation singulier et structurant pour l’avenir du village.

Les premiers scénarios sont proposés avant l’été et une réunion publique est organisée en octobre 2010.

Ce diaporama nécessite JavaScript.