Moidieu Détourbe « le premier acte opérationnel d’une stratégie globale de développement du cœur du village»

Dès l’année 2009, l’équipe municipale refuse la fatalité du « village dortoir » et décide, en concertation avec l’ensemble des habitants, d’initier une réflexion de fond sur la vie au village et la structuration de son centre.
Samedi 7 octobre 2017, c’est en toute simplicité et un bonheur affiché que les élus concrétisaient le premier acte de leur vaste projet de « centre village » en inaugurant le réaménagement de l’école maternelle et la création d’un restaurant intergénérationnel. Moidillards, parents et enfants, usagers et techniciens, architectes et partenaires s’étaient mobilisés pour inaugurer ce nouvel équipement.

Un premier acte symbolique et déterminant inscrit dans une stratégie d’ensemble.

La municipalité a décidé d’enclencher prioritairement l’opération « groupe scolaire » qui comprend :

- La réhabilitation du groupe scolaire existant, avec une classe supplémentaire en maternelle et en élémentaire, par anticipation de l’augmentation des effectifs scolaires (y compris mise aux normes PMR dans le cadre de l’Ad’AP et thermiques) ;

- La création d’un équipement neuf regroupant la salle d’activités douces, à destination de la maternelle, du périscolaire et des associations, ainsi qu’un restaurant intergénérationnel, afin d’accueillir un nombre croissant d’utilisateurs ;

- L’aménagement des espaces de cours plus confortables ;

- La création d’une micro-crèche portée par ViennAgglo dans l’ancien restaurant scolaire et la restructuration de l’école élémentaire seront la finalisation de cette première tranche (cette partie du projet sera enclenchée tout prochainement).

Les auteurs du projet :

C’est au terme d’un concours de maîtrise d’oeuvre en 2014 / 2015, que l’équipe Naud-Passajon Architectes mandataires a été lauréate du jury et retenue par la collectivité (Naud-Passajon Architectes et Loup / Ménigoz Architectes-Urbanistes / APU et Allimant Paysages / Economiste Ecotech / Fluides ADF / Structure Stebat / Acoustique Pierre Pasquini / Géothermie Hydrogéotechnique Sud-Est).

De toute évidence, l’équipe de maîtrise d’œuvre et les entreprises ont réalisé un projet qui a su composer avec la complexité du site, en transition entre un espace urbain pavillonnaire et des équipements publics, en créant des volumes diversifiés, adaptés au contexte du village, ouverts aux espaces environnants, largement vitrés, pour capter au mieux soleil, énergie et lumière et s’ouvrir au visiteurs.

Au-delà des qualités fonctionnelles du projet, une attention particulière a été accordée aux matériaux du territoire (galets roulés, pierre taillée, bois) ainsi qu’à l’acier, qui mettent en scène une architecture contemporaine inspirée par la tradition sans jamais la plagier. Ils créent ainsi un dialogue de connivence avec les bâtiments ruraux voisins, tissant des liens entre hier et aujourd’hui, entre les fondements du territoire et son avenir, entre le patrimoine légué et les aménagements adaptés aux besoins d’aujourd’hui.

Retour sur une démarche ambitieuse, vertueuse, portée par la collectivité et ses habitants.

Cette démarche a été menée, dès le début, en concertation continue avec la population. Le CAUE de l’Isère était déjà présent pour conseiller et accompagner les élus dans la mise en place du processus de réflexion, d’animation et mise en réseaux des différents acteurs de l’aménagement.

Ce projet de cœur de village a permis aux élus d’aboutir à une vision stratégique du développement de l’ensemble du cœur du village, véritable chef d’orchestre de leur projet.

Pour en arriver là, de nombreux acteurs ont accompagné la municipalité dans la prise en compte l’ensemble des paramètres indispensables à la composition d’un lieu de vie :

- qualité urbaine du village et des sites à aménager,

- approche paysagère et environnementale,

- caractéristiques architecturales des constructions,

- espace de rencontre et de partage,

- liens piétions et circulation routière apaisée,

- besoins des services et d’équipements actuels et futurs.

Tout cela dans une démarche sensible d’appropriation de dialogue facilitant la compréhension des lieux prenant en compte les enjeux du développement durable.

Parole d’élu : « Le projet retenu permet de concilier vie locale et associative, sécurité des déplacements et préservation des éléments historiques du village ».

Pour en savoir plus, des informations sont disponibles sur le site internet de la commune : la démarche mais également les équipes de professionnels qui ont contribué à la mise en place de ce projet exemplaire.

La municipalité a très rapidement renforcé son équipe technique en embauchant une chef de projet pour piloter cette réflexion. Par la suite, les équipes suivantes sont intervenues aux différentes étapes :

- Etude préalable de planification urbaine et de médiation culturelle en 2012 : Bazar Urbain mandataire, avec Base paysagiste, SCET ingénierie de projet et Zoom Architecture et médiation.

- Etude de planification urbaine globale et Assistance à Maîtrise d’Ouvrage : AP Management, Initial Consultants, Adéquation, ASEA Avocats. Mission : préciser la programmation des équipements et aménagements du projet centre village, vérifier la faisabilité technique et économique, planifier le projet, définir le montage opérationnel et animer la démarche de participation citoyenne.

- Etude de programmation de l’opération du Clos centre village en 2015 : Equipe Urban Studio, urbaniste-paysagiste, AMD Achitectes-Ingénieurs, Artélia Ville et Transport.

Un projet à suivre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.