L’Union Régionale des CAUE relève les défis de la Grande Région : Echanges sur les pratiques et débats de fond pour fédérer les savoir-faire

La journée de rencontre des CAUE d’Auvergne/Rhône-Alpes s’est déroulée le 15 juin 2016 à Chazelles-sur-Lyon. Elle a permis de réunir, pour la première fois depuis la création de la Région Auvergne/Rhône-Alpes, les Présidents, les Directeurs et les équipes des CAUE des départements de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire, et du Puy-de-Dôme, de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme, de l’Isère, du Rhône, de la Savoie et de la Haute-Savoie pour une journée d’échanges.

Les deux Unions Régionales d’Auvergne et de Rhône-Alpes ont tenu leurs Assemblées Générales respectives, puis une nouvelle Assemblée Générale a permis de mettre en débat et de voter les statuts de la nouvelle Union Régionale des CAUE Auvergne/Rhône-Alpes. Joël Baud-Grasset, président du CAUE de la Haute-Savoie et de la Fédération Nationale des CAUE a été élu président régional. Un nouveau conseil d’administration et bureau ont également été élus.

Après des débats statutaires et financiers qui ont ponctué les AG, la journée a été l’occasion de débats très riches autour de plusieurs ateliers thématiques qui ont permis aux différentes équipes de dégager des pistes de réflexions et d’actions communes sur :

Culture urbaine, approche territoriale

Parmi les sujets abordés : le patrimoine, les formes urbaines ainsi que les premières réflexions sur les 40 ans de la Loi sur l’Architecture.

Jean-Pierre Chambon et Thibaud Boularand, chargés de mission du Pôle Urbanisme au CAUE de l’Isère, participaient à cet atelier où ont été abordées de nombreuses questions sur la densification et sur le rôle des CAUE en matière d’aide à la décision aux collectivités locales sur ces questions particulièrement sensibles du fait des nouveaux enjeux liés à la nécessaire économie du foncier, à l’essor de l’urbanisme de projet et à l’émergence des Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux (PLUi).

Energie, transition énergétique

Plateforme de rénovation énergétique, énergie et éco-construction.

En préalable, il est mentionné que le rôle des CAUE était rappelé dans la Loi. Ces approches prospectives sont effectivement au cœur de nos pratiques depuis de nombreuses années, que ce soit dans le champ de l’Architecture, de l’Urbanisme ou du Paysage.

Les différentes Unions Régionales ont fait part de leur retour d’expériences :

l’UR Rhône-Alpes à travers le guide « Paysage de l’Energie, paysage en transition », en partenariat avec Rhône-Alpes Energie Environnement (RAEE) ;

l’UR Auvergne et le CAUE du Cantal à travers l’accompagnement des collectivités dans les démarches d’Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU) en partenariat avec l’ADEME ;

Serge Gros, Directeur du CAUE de l’Isère, a rappelé les nombreuses initiatives du CAUE de l’Isère en matière d’innovation énergétique comme l’organisation des 1ères assises nationales de la construction passive, puis de celles de l’énergie grise et l’animation d’un débat élargi aux habitants sur l’éolien en territoire TEPOS. Il a également insisté sur la nécessité de l’évaluation des pratiques et des retours d’expérience qui permettent à la maîtrise d’ouvrage de revenir, après un ou deux ans, sur une opération et d’en vérifier la pertinence, les limites et les modalités d’appropriation. Il a insisté sur la transversalité propre aux CAUE, leur rôle pédagogique et leur capacité d’expérimentation.

Paysages, agriculture, villes et village fleuris (Biodiversité, environnement) :

Trame verte et bleue.

Au cours de l’atelier, Céline Ouedraogo, chargée de mission de l’URCAUE a exposé les enjeux et la mission qu’elle assure au titre de l’élaboration de la trame verte et bleue.

Cette journée a également permis aux Présidents, à la lumière de la future Loi de Promotion de l’Architecture, de rappeler l’importance du rôle des CAUE et de leur caractère incontournable au regard des défis du développement durable, de la transition énergétique. Ils ont également rappelé l’importance de la pérennité des financements qui leur sont octroyés et affectés de par leur statut pour garantir un qualité de conseil satisfaisante.

Les enjeux et les limites de la mutualisation, dans le cadre de la future URCAUE Auvergne/Rhône-Alpes, ont également été abordés. Il a été rappelé avec détermination que la mutualisation doit concourir au renforcement de la qualité des réponses et des services apportés aux collectivités mais ne doit pas se traduire par une réduction des effectifs en personnel.

Monsieur Joël Baud-Grasset, Président de l’URCAUE Rhône-Alpes, également Président de la Fédération Nationale des CAUE, élu Président de la nouvelle UR AURA, a rappelé avec passion le rôle original des CAUE et sa volonté d’inscrire un véritable programme d’action à cette échelle.

La perspective de l’anniversaire des 40 ans des CAUE, en 2017, pourrait s’inscrire durant les journées des « Parcs et Jardins ». Une réunion sera organisée en octobre afin de préparer cet événement.

Après ces échanges fructueux, la journée s’est terminée par une visite du Musée du Chapeau. Chazelles-sur-Lyon a connu un riche passé industriel basé sur la production de chapeaux de feutre, ayant abrité jusqu’à 2600 ouvriers chapeliers et de nombreuses usines dédiées à cet article prisé par de nombreux élégants jusqu’à la fin des années 60. Le musée, installé dans une ancienne chapellerie remarquablement réhabilitée et mise en scène, est particulièrement intéressant. Il est à découvrir sur le site.

Ce diaporama nécessite JavaScript.