Les dynamiques du paysage au service du territoire et de ses acteurs dans les Ecrins

Le paysage des territoires des Ecrins constitue indiscutablement un bien commun précieux en perpétuelle évolution. Axe stratégique de la mise en œuvre de la charte du Parc approuvée en mars 2012, le paysage a, une fois encore, rapproché l’équipe du Parc du CAUE de l’Isère appelé en appui pour construire une stratégie d’action.







« L’Atelier paysage » est né de ce partenariat entre PNE et CAUE, il se compose d’acteurs de l’aménagement en lien avec le PNE, rassemblant DDT, CAUE, STAP de l’Isère et des Hautes-Alpes ; DREAL de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et de Rhône-Alpes.

De manière expérimentale, et dans le cadre de plusieurs rencontres organisées in situ, les différents acteurs ont pu :

- appréhender concrètement quelques motifs paysagers à enjeux sur différents secteurs du PNE : boisement et village en Valbonnais, terrasses agricoles autour de Serre-Ponçon, bocages du Champsaur…),

- proposer les bases d’une méthode pour analyser les dynamiques paysagères et les enjeux liés (gestion forestière, réaménagement de village, urbanisation en site agricole, gestion du bocage…),

- revenir sur les actions qui ont été menées par les acteurs publics et privés, les évaluer, en imaginer d’autres et mettre en place une meilleure coordination et veille entre les acteurs du paysage.

Trois autres rencontres ont permis aux participants de « l’atelier paysage » de coconstruire un cahier des charges en faisant concrètement le point sur les besoins et les moyens du PNE et des partenaires pour construire in fine un outil d’observation, d’analyse et de prise en compte des dynamiques paysagères appelé « MOTIF paysages » : MéthodOlogie de Terrain pour l’Identification des processus de Formation des paysages.

La consultation de bureaux d’études pluridisciplinaires s’est soldée par le choix de l’AURG.

La création de cet « Atelier paysage » est inédite par son effet de veille et les rencontres in situ restent la matière première d’une culture commune sur le paysage du PNE encore à construire, partager et valoriser. L’outil « MOTIF paysages » doit permettre cette capitalisation de manière innovante et partagée, initier des actions et faciliter la sensibilisation des acteurs publics et privés du paysage au sens large, pour que la singularité de chaque territoire fonde demain nos démarches de projet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.