L’éolien porté en débat public en Trièves

La filière éolienne connaît depuis vingt ans environ une croissance annuelle particulièrement élevée, notamment en Europe favorisée par la politique de valorisation des énergies renouvelables. Les opérateurs en éolien démarchent donc les territoires susceptibles d’accueillir ce type de dispositif. Le Trièves n’échappe pas à la règle. La commune du Percy a demandé à la Communauté de communes du Trièves d’organiser un débat public pour aborder le sujet dans son ensemble, afin que le Trièves adopte une posture réfléchie et cohérente face à ces sollicitations éparses.

La France s’est engagée à porter la part des énergies renouvelables de sa consommation énergétique finale, d’à peine 10 % en 2005, à 23 % en 2020. Il s’agit donc de doubler le niveau de production d’EnR.

> Pour la chaleur, c’est la filière biomasse qui contribue le plus, avec un objectif de production de 16,5 Mtep(*) en 2020.

> Pour l’électricité, ce sont les filières de l’éolien et de l’hydraulique qui contribuent majoritairement avec des objectifs de production respectifs de 5 et 5,5 Mtep.

Les opérateurs en éolien démarchent donc les territoires susceptibles d’accueillir ce type de dispositif. Le Trièves n’échappe pas à la règle.

(*) Mtep : Million de tonnes équivalent pétrole , il s’agit d’une unité d’énergie d’un point de vue économique et industriel. Le Mtep vaut 41,868 GJ (10 Gcal) soit l’équivalent du pouvoir calorifique d’une tonne de pétrole.

Le Trièves fait Paysage

Entre 1992 et 1996, la DIREN (DREAL) a réalisé un inventaire des paysages de la région Rhône-Alpes, fondé sur la morphologie, l’impact visuel, la reconnaissance sociale et la notoriété notamment touristique des ensembles paysagers. Les unités paysagères pour la Région Rhône-Alpes sont classées selon les 7 familles de paysages ; Le Trièves est reconnu caractéristique des « paysages ruraux patrimoniaux »  qui se distinguent des paysages agraires en raison de structures paysagères singulières qui leur confèrent une identité forte. Elles sont le résultat d’une spécialisation agricole et de modes de savoir-faire traditionnels et transmis. On trouve généralement dans ces paysages une architecture caractéristique et un petit patrimoine rural mais aussi des traces qui attestent d’une histoire ancienne. Cet ensemble confère à ces paysages une dimension culturelle. Depuis, plusieurs démarches ont conforté la valeur patrimoniale, culturelle et économique de ces paysages ( Contrat paysage 1995, Charte paysagère 2002, Plan paysage 2016 )

Eolien et Paysage en Trièves : La Communauté de communes porte le sujet en débat public

Certaines communes du Trièves ont été sollicitées ces derniers mois par des opérateurs éoliens. le Maire de la Commune du Percy, lui-même sollicité, a proposé à la Communauté de communes l’ouverture d’un débat public à l’échelle du Trièves pour aborder le sujet dans son ensemble, afin que le Trièves adopte une posture réfléchie et cohérente face à ces sollicitations éparses.

Pour mener ce débat, la Communauté de communes du Trièves, déjà engagée dans la démarche TEPOS ( Territoire à énergie Positive) a associé le Parc naturel régional du Vercors, l’Ageden et le CAUE de l’Isère pour caler la méthodologie et le calendrier du débat, et a missionné un bureau d’études (AERE) pour conduire l’ensemble de la démarche. L’objectif est de constituer un comité de concertation qui doit émettre un avis sur l’opportunité et les conditions d’implantations d’éoliennes dans le Trièves à l’attention de la Communauté de communes du Trièves.

Une concertation expérimentale en Trièves

Une première réunion publique a eu lieu le 17 novembre 2015, elle a permis de valider une nouvelle forme de concertation expérimentale avec la création d’un comité de concertation : composé de 8 élus, 8 habitants tirés au sort et 8 représentants du monde économique et associatif. Parallèlement, 120 entretiens ont été menés par des étudiants master bioterre de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, abordant la perception et la représentation de l’éolien par la population.

Les participants au comité de concertation, d’horizons divers ont su, ensemble, avec l’accompagnement des partenaires, dialoguer, réinterroger et approfondir le sujet complexe de l’éolien, à l’appui de rencontres, de visites, et de débats animés.

5 ateliers de travail ont permis de développer et partager les thématiques suivantes :

> Atelier 1 : Energie et économie (7/12/2015)  Présentation du projet éolien dans le contexte énergétique local, impact économique du projet…

> Atelier 2 : Paysage (11/01/2016) Présentation de projets existants et impact paysagers en fonction des sites potentiels, débat sur le paysage de demain… (animé par le CAUE de l’Isère)

> Atelier 3 : Impact environnemental (1/02/2016)  Bruit, faune, énergie grise… Impact environnemental de l’éolien

> Atelier 4 : Formulation d’un pré- avis (29/02/2016) Animation de débat pour formuler un avis partagé du comité de concertation sur l’opportunité et les modalités d’un projet Eolien pour le Trièves.

Le pré-avis a été présenté par les membres du comité de concertation lors d’une réunion publique le 21 mars 2016, temps fort de la démarche et de la finalisation du travail.

> Atelier 5 : Synthèse (05-04-2016) – Formulation définitive de l’avis reprenant les éléments issus de la réunion publique.

Télécharger l’ensemble des documents présentés au cours de ces ateliers sont téléchargeables sur le site de la Communauté de communes du Trièves…

L’avis final sera proposé à la Communauté de Communes du Trièves le 6 juin 2016. Il rappelle la composition et le rôle du comité de concertation, la méthodologie, émet des principes et propose des préconisations pour la prise en compte du paysage, de l’environnement, de l’économie du projet, de la conduite d’un projet et de la communication de celui-ci.

En conclusion

Cette démarche innovante en terme de concertation est à saluer et pourra certainement faire école pour d’autres territoires. Elle a permis aux participants d’horizons divers de co-construire une culture commune sur ce sujet complexe et souvent polémique de l’éolien, en évitant d’emblée le piège de la question du pour ou du contre, mais en privilégiant l’information, le décryptage, la visite de sites aménagés et la rencontre d’autres porteurs de projets, le dialogue sans langue de bois, la réflexion et le partage avec l’accompagnement de la Communauté de communes et de son bureau d’étude chargé de l’animation, du PNRV, de l’AGEDEN et du CAUE de l’Isère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Accéder à la brochure co-éditée par le CAUE de l’Isère, l’URCAUE, RAEE et les PNR, ainsi qu’aux diverses ressources liées…