La ville nouvelle de l’Isle d’Abeau, visite d’un patrimoine du XXème siècle

Le samedi 19 septembre 2015, à l’occasion des journées du patrimoine, le CAUE a animé, à la demande de la commune, une balade à travers la ville nouvelle de l’Isle d’Abeau, à laquelle ont participé une vingtaine de personnes.

La balade commence par un point de vue sur la vallée depuis le promontoire de l’église.

L’observation du paysage de la vallée avec les anciennes tourbières, des coteaux urbanisés et de la ville nouvelle que l’on devine à travers la végétation.

Depuis l’église, le chemin vers la ville nouvelle, est également un voyage à travers les époques, en témoigne les méthodes de constructions et l’architecture : église en galet, grange en pisé,…

Arrivés dans la ville nouvelle, les habitants découvrent ou re-découvrent grâce à des documents historiques très éloquents, les intentions de départ des concepteurs urbanistes, architectes, paysagistes : la ville nouvelle à la campagne, la composition très dessinée qui met en valeur le paysage, la ville citadelle, sur une ligne de crête, les couleurs et le plan de coloration, l’architecture néo-classique caractéristique, la générosité des espaces mais également les limites d’une utopie urbaine ….

La balade a également permis d’aborder les problématiques actuelles en confrontant les points de vue des habitants du village originel et ceux qui vivent dans les quartiers construits dans les années 80 : l’omniprésence de la voiture, le non-respect des grands principes de la composition originelle par l’implantation de nouvelles opérations immobilières récentes qui occultent les vues et qui s’affranchissent des limites de l’urbanisation en s’implantant dans le parc, …

Les participants ont cheminé dans des espaces qu’ils n’avaient jamais parcouru à pied, s’étonnant de la richesse urbanistique et architecturale qu’il n’avaient pas perçu depuis … leur voiture ! Une visite à renouveler.

Ce diaporama nécessite JavaScript.