La densité au cœur des projets de territoires :  une soirée de formation assurée par les CAUE de l’Isère et de Savoie pour les élus du Parc de Chartreuse

Le Parc Naturel de Chartreuse, avec l’appui des CAUE de Savoie et d’Isère, a organisé une soirée de sensibilisation et d’échanges à destination des élus et techniciens du territoire sur le thème de la densité, le 13 décembre dernier à St Laurent du Pont.

Intitulée Intérêts et difficultés de la densification urbaine, cette soirée à laquelle ont participé une vingtaine d’élus engagés dans une démarche de PLUI a permis d’aborder les enjeux de l’aménagement du territoire, du grand paysage jusqu’à la parcelle. Elle a permis de constater une vraie difficulté à remettre en projet les tissus pavillonnaires et des tissus d’habitat individuel qui subissent progressivement des densifications au coup par coup, sans vision d’ensemble et sans que la collectivité puisse anticiper ni même accompagner ces démarches exclusivement à l’initiative des propriétaires privés.

La densification spontanée et incontrôlée de ces quartiers pavillonnaires par des divisions successives de parcelles n’apparaît pas comme une solution satisfaisante aux problématiques du développement durable. Elle génère un certain nombre de problématiques spécifiques pour les communes concernées (saturation des réseaux, problèmes de stationnement, banalisation accrue des formes urbaines, réduction des espaces plantés…). Même si cette densification produit une urbanisation sans réduction des surfaces agricoles et naturelles.

Les dynamiques sont différentes sur cette entité paysagère remarquable qu’est le massif de la Chartreuse. Les périphéries Nord et Sud, en lien direct avec les agglomérations Chambériennes et Grenobloise, sont soumises à une pression foncière forte, avec un marché immobilier qui, grâce aux documents d’urbanisme, favorise la réalisation de formes urbaines plus denses avec des projets intégrant de la mixité sociale.

L’enjeu est tout autre sur les communes en retrait de cette pression foncière, où la problématique posée est souvent la suivante : est-ce que ma commune peut se développer sur un modèle différent de celui du pavillonnaire ?

La question de la densité est trop souvent réduite à un rapport, un pourcentage entre un nombre de logements et une superficie. Mais pour réaliser un projet d’aménagement, la prise en compte du site, du grand paysage mais également la qualité de vie sont essentiels et demandent un temps de composition, de réflexion plus important pour que cette économie de terres naturelles et agricole que permettent la réalisation de projets plus denses s’accompagne d’un travail sur la qualité du cadre de vie. Bien entendu, l’idée n’est pas de refaire à l’identique des centres-bourgs historiques, mais d’inventer une démarche de projet alternative qui permettrait également aux territoires de proposer une offre résidentielle variée, condition indispensable à un parcours résidentiel satisfaisant. Proposer une offre de logements pour les couples de jeunes actifs qui souhaitent s’installer en location, pour des primo-accédants, pour des familles mono-parentales, ou couples de personnes âgées quittant une maison pour un appartement à proximité du centre-bourg.

La densité est une des réponse aux enjeux du développement durable. Au cœur des problématiques d’aménagement actuel, travailler sur ce thème demande un accompagnement pédagogique important auprès des populations, pour mieux conjuguer préservation d’un cadre de vie exceptionnel et intérêt général.

Les pratiques concrètes et certaines opérations de densification en tissus pavillonnaire présentées aux élus, notamment en périphérie urbaine du Parc de Chartreuse, ont permis d’illustrer les possibilités de maîtriser les divisions parcellaires et de promouvoir du logement social de qualité en sur des entités foncières relativement modestes.

 D’autres sessions de sensibilisation et d’échanges sont prévues au cours des mois à venir à l’initiative du Parc de Chartreuse et de la communauté de communes en charge de l’élaboration du PLUi. Nous vous en tiendrons informés.