Journées européennes du patrimoine 2015 : Le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir

Ce thème a pour premier intérêt de présenter au public le processus de « patrimonialisation » considéré sous l’angle d’un continuum historique dans lequel les créations les plus récentes constitueront le patrimoine des générations à venir.
En complément des ouvertures habituellement proposées au public, plusieurs angles sont susceptibles d’être développés autour du thème 2015 :
La reconnaissance d’un patrimoine à venir.

- En portant un éclairage sur l’architecture contemporaine et son intégration dans un environnement, protégé ou non au titre des monuments historiques, le thème offre l’occasion d’une sensibilisation à la qualité architecturale et urbaine dont le ministère de la Culture et de la Communication est le garant.
- Le XXIe siècle commence à peine. Porter l’accent sur son patrimoine c’est être attentif à quinze années de création qui s’exprime par l’architecture des constructions, la conception des jardins et des espaces publics, par le design et les arts plastiques et qui témoignera demain de la vitalité de l’époque que nous partageons et traversons aujourd’hui.
- Observer pour mieux comprendre ce patrimoine en cours de constitution, c’est le mettre à la portée de tous et en faciliter l’appropriation par le plus grand nombre et notamment les jeunes, qui en sont aujourd’hui les concepteurs, les constructeurs ou les usagers.
- C’est aussi poser les termes de ce qui fera demain patrimoine, quels objets, pour quelle reconnaissance, selon quels modes de protection et de valorisation ?
L’évolution des techniques, des matériaux, des modes de représentation
- Au cours du siècle dernier, le regard porté sur le patrimoine a changé, extension du champ patrimonial incluant désormais le patrimoine le plus « contemporain » et le patrimoine immatériel, évolution des techniques de restauration, évolution des matériaux et de leur connaissance, qualité des investigations scientifiques, évolution des modes de représentation.
En évoquant cette page qui s’ouvre sur le XXIe siècle, le thème permettra ainsi de poser les bases des innovations techniques et culturelles pour donner à voir et à comprendre le futur du patrimoine.
- Du relevé aquarellé à la photographie, de la maquette aux visites 3D, des nouveaux supports de médiation sont apparus et ont enrichi notre approche des monuments historiques. Ces outils témoignent de l’évolution des techniques comme des modes de représentation du patrimoine, et du regard toujours renouvelé porté sur les édifices et objets protégés. L’imagerie numérique ouvre désormais des perspectives sur notre manière de connaître les objets patrimoniaux et de les représenter (notamment à travers la recréation et la superposition d’images de bâtiments disparus ou modifiés).

Plus d’information…