Frontonas et Rovon : 2 échelles de villages, mais 2 démarches similaires

A la recherche d’une stratégie de restructuration ou de redéploiement des équipements et des espaces publics au cœur du village ?

Prise de conscience de questionnements complexes, besoin de réfléchir sur le long terme, manque de moyen et nécessité de se prémunir des aléas ou faux pas de tout projet mal cadré, les élus nous sollicitent pour préparer, tenir et gérer l’avenir de leur village.

Frontonas et Rovon ont un point commun, leur espace public central comme point d’accroche, Frontonas se structure au 19ème autour de son champ de foire et son église, Rovon se développe sur les traces de l’ancienne cour d’une cité médiévale fortifiée. Là, pourraient s’arrêter les comparaisons et pourtant, chacune d’elles, à son échelle et indépendamment, s’interroge également sur la stratégie de restructuration ou de redéploiement de ses espaces et équipements publics à adopter à deux pas de ce cœur de village.

        FRONTONAS-06-02-07-2009 Frontonas

Pano-4 Rovon

Un constat partagé des enjeux nous a amenés à exprimer les éléments suivants :

  • Les évolutions des espaces et des équipements publiques sont intimement liées et font partie intégrante de la qualité de cadre de vie du lieu,

  • Chacun d’eux détient des capacités d’évolutions qu’il faut appréhender dès le départ,

  • Bilans PMR, thermique et environnementaux assignés aux municipalités à intégrer en amont,

  • Ces questionnements doivent donc être abordés de front par une mise à plat de l’ensemble,

  • Plusieurs scénarios stratégiques d’aménagement sont vraisemblablement possibles, il faut pouvoir les révéler et les comparer objectivement,

  • Cette approche nécessite une vision globale des enjeux sur le village, des opportunités foncières et immobilières actuelles ou à venir, des acteurs et de leurs attentes,

  • La mise en place d’un dialogue entre acteurs au sein d’un groupe de travail et d’échange est opportune pour garantir un résultat partagé.

Frontonas ou Rovon, des démarches indépendantes, mais une méthode de travail similaire : elle consiste à mener de front une analyse de préprogrammation urbaine, paysagère, architecturale et budgétaire, afin de faire émerger les stratégies de redéploiement et d’aménagement les plus pertinentes, en créant des allers retours entre ces différentes échelles de réflexions et les personnes ressources (fonctionnements, qualités et défauts, besoins, capacités d’évolution, nouveaux usages partagés).

Par la suite, en soumettant les premières ébauches d’orientations aux élus, partenaires, habitants…, on stimule un large brassage d’idées, un partage de vécus et de ressentis, afin que l’œil extérieur du bureau d’études hiérarchise, révèle et soumette des stratégies cohérentes.

De là, émerge un projet synthèse du plus plausible, à partir duquel des programmations spécifiques et détaillées pourront être réalisées, suivant les priorités, les moyens financiers, le planning prévisionnel et les subventions mobilisables.

Chacune des phases pourra alors être enclenchée le moment venu sans remettre en cause les précédentes.

Les études de maîtrise d’œuvre ont été engagées pour Rovon et Frontonas, avec, respectivement la création d’une cantine et le déplacement de la mairie dans l’ancienne école. Des travaux en perspective pour 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.