Favoriser la Biodiversité dans nos espaces de vie…un enjeu d’avenir.

Biodiversité, un précepte récurrent de nos jours et affiché dans la presse généraliste. Quelle est sa définition exacte, au-delà de la simple contraction entre deux mots : diversité et biologique ?

Il s’agit avant tout, de l’ensemble des formes de vies existant sur Terre, les relations qui existent entre elles et avec leur milieu.

C’est sous l’impulsion de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) que la réflexion a été lancée il y a deux ans, afin d’aborder les multiples interrogations qui animent le débat autour de la biodiversité en ville. En binôme avec les spécificités du CAUE, l’écriture à quatre mains a permis d’élaborer un premier guide « Biodiversité et bâti » diffusé à l’automne 2013, qui traite de l’intégration des organismes vivants dès la conception d’un bâtiment. La co-écriture a permis d’approfondir des généralités en se basant sur la complémentarité des métiers issue des deux structures et de développer leurs particularités techniques (paysage, environnement, écologie, projet urbain…).

Ce nouvel ouvrage intitulé « Biodiversité et paysage urbain » aborde la question du maintien et du développement de la nature en ville, au-delà du bâti.

Par paysage urbain, on désigne l’ensemble des lieux publics ou privés avec un usage collectif, où le végétal est présent.

Ces lieux présentent une grande diversité de formes et d’usages : jardins publics, parcs urbains, promenades le long des cours d’eau, des voiries et des lignes de transport, cimetières, boisements, espaces naturels aménagés, espaces extérieurs de quartiers résidentiels ou d’activités, jardins collectifs, partagés, d’insertion ou thérapeutiques…

La présence de la nature en ville fournit de nombreux bienfaits à ses habitants comme la contribution à l’amélioration de la santé humaine, le sentiment de bien-être ainsi que la préservation de la biodiversité, véritable « assurance vie des sociétés humaines ».

En cela, il existe un réel enjeu autour de la conception des espaces publics paysagers qui forment ensemble, une armature végétale et minérale partagée collectivement par les habitants et participe à l’identité de la Cité.

Ce guide est à destination des élus et des techniciens territoriaux, des urbanistes, des paysagiste, des tous les concepteurs et gestionnaires de l’espace urbain. Il s’adresse aussi aux particuliers avec des entrées à la portée de tous.

En effet, ce document disponible courant novembre, sous format numérique avec un livret général qui introduit, définit et pose le cadre de la biodiversité dans notre paysage urbain quotidien. Une trentaine de fiches thématiques, classées en grandes familles (la gestion, le végétal, les aménagements, l’eau ou la communication, etc……) permet de rentrer dans le détail du thème abordé par un descriptif général, des exemples précis méthodologiques, un retour d’expérience commenté et des renvois explicites pour approfondir la question.

La communication autour de ce nouveau guide se base sur plusieurs manifestations  à venir : la prochaine Assemblée Générale du CAUE le 10 novembre prochain, un cycle de conférences avec le Muséum sur la Nature en ville animée par la LPO initié le 28 octobre avec une présentation le 24 février 2016, une rencontre « A pieds d’œuvre » animée par le CAUE dans les premiers mois de 2016.

Une édition papier sous forme de pochette-boite à outils, comme pour le premier volume, sera éditée au premier semestre de l’année 2016.

L’équipe envisage déjà de s’orienter vers un troisième volume « Biodiversité dans les Trames urbaines et péri-urbaines» qui s’inscrirait dans la suite logique des réflexions des deux échelles précédentes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.