Courtenay : jardin d’école

Village rural, Courtenay s’installe sur les collines de l’Est du plateau de Crémieu, lorsque celui-ci s’incline doucement vers la plaine du Rhône. Sous le village, deux équipements sont implantés sur la plaine agricole.
De conceptions récentes, l’école et la salle polyvalente ne sont reliées au village que par une voirie en enrobé et un espace de stationnement qui, compte tenu de la construction de la nouvelle école, n’est plus adapté, ni aux besoins, ni aux usages actuels.

L’école et la salle polyvalente sont deux équipements qui semblent quelque peu flotter au milieu de cette grande plaine. Le domaine communal est ici conséquent et les vastes espaces de proximité sont aujourd’hui en demande de projets. Se posent donc les questions de leur avenir, de leurs vocations, tant dans la dimension du fonctionnement, que dans leurs rôles dans l’appréhension globale de ces équipements et du village, de leurs connexions avec les espaces de proximité : lotissements, centre-village, chapelle Saint-Rô. Ce sujet, d’une apparente simplicité, a poussé la municipalité à solliciter le CAUE pour l’accompagner dans sa réflexion sur l’aménagement des abords.

L’intention première des élus était d’organiser le stationnement et de qualifier “d’un point de vue esthétique” les espaces de proximité de l’école et de la salle polyvalente : “On ne veut pas d’un parking de supermarché, mais on veut un parking”.Derrière cette intention générale, s’est finalement adjoint nombre d’attentes liées aux usages et aux potentiels de ce pôle d’équipements, dans son contexte de paysage agricole ouvert à proximité du village :

  • la portée pédagogique et ludique de l’aménagement à venir, qui doit devenir le jardin de l’école,
  • le caractère polyvalent de ce même aménagement qui, non content de supporter les usages quotidiens des écoliers, doit s’adapter aux pratiques occasionnelles liées à la salle des fêtes,
  • le respect de l’environnement pour ces espaces qui, à la porte d’une école, se doivent de montrer l’exemple en termes de bonnes pratiques d’aménagement.

Solution-4-finale-photoshop-A3

Soucieux de proposer une solution faite à façon, l’Atelier Furno-Roche, architecte et paysagiste, a été choisi par la municipalité pour les accompagner dans ce projet.

Preuve qu’études et réflexions ne sont pas synonymes de perte de temps.