Comment passer de la planification urbaine au projet ? Visites d’opérations sur le territoire de Grenoble Alpes Métropole

Dans le cadre de l’élaboration du PLUi et pour sensibiliser les élus à la diversité des formes urbaines, la Métro et le CAUE ont organisé, le samedi 7 octobre 2017 un séminaire sur les formes urbaines comportant plusieurs visites d’opérations proposant des réalisations de qualité et des montages opérationnels variés au sein de l’agglomération.

C’est ainsi que les opérations des Echalières à Veurey-Voroize, Petit Jean à Gières et les Jardins de la Baume à Seyssins ont été arpentées par les élus et techniciens de la Métro.

Rapport à l’espace public, traitement des vis à vis, transition entre public et privé, densité ressentie, prise en compte de l’ensoleillement, du grand paysage et de la gestion des eaux pluviales, insertion dans le tissu urbain, modalités de travail avec les promoteurs et les bailleurs sont autant de thématiques qui ont été abordées lors de ces visites.

Présentés par les équipes municipales qui ont porté ces opérations, les participants ont également eu l’opportunité d’échanger avec les promoteurs (Cogedim et BNP Paribas), bailleur (Grenoble Habitat), maîtres d’œuvre architectes (Arche 5, Grospeillet-Tallard-Bevilacqua architectes, Jean-Paul Roda architecte) et paysagistes (Eranthis, Sinequanon’, Epode), qui ont travaillé sur ces opérations, et ont pu bénéficier de leur expertise.

Un « carnet de route » destiné aux participants, spécialement réalisé par le CAUE pour ces visites, intégrant un volet sensibilisation à la diversité des formes urbaines, retrace le processus de projet et de réalisation de chacune de ces opérations. Ce sont autant de retours d’expériences qui peuvent inspirer les porteurs de projets du territoire isérois.

De l’habitat individuel au collectif en passant par l’intermédiaire, les projets illustrent la diversité des stratégies qui peuvent être proposées pour répondre aux questions du parcours résidentiel, de la densité et à l’impérative protection de terres agricoles et naturelles, tout en intégrant les risques naturels potentiels.

Ces projets concilient densité, réponse aux besoins en logement, parcours résidentiel, sans oublier la notion de qualité d’habiter et du « bien vivre ensemble».

Les visites ont été complétées l’après-midi par un temps d’atelier, où des retours d’expérience ont été croisés avec la démarche de PLUI. Ils ont permis un partage d’expériences à partir de projets portés par plusieurs communes et une présentation des outils du PLUi pouvant accompagner des expériences similaires.

Plusieurs thématiques directement liées à l’élaboration du PLUi métropolitain ont ainsi été abordées :

–      nouvelles zones d’urbanisation et Orientations d’Aménagement et de Programmation,

–      la densification des tissus pavillonnaires,

–      construire dans les faubourgs.

La journée a également été ponctuée par l’intervention d’un grand témoin, Jean Yves Chappuis, ancien vice-président et ex-responsable de la mission formes urbaines de l’agglomération Rennes Métropole qui a fait partager son expérience et ses réflexions sur les formes urbaines, à l’ensemble des participants.

Un remerciement particulier à l’ensemble des bailleurs, promoteurs, maîtres d’œuvre, responsables de service et élus ayant contribué à la qualité de ces visites. Ces temps de sensibilisation/formation seront reconduits et des ateliers proposés aux collectivités désireuses d’être accompagnées pour mieux maîtriser l’articulation entre planification et projet où une grande partie de la qualité des opérations futures est en jeu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.