Ateliers urbains participatifs à La Tronche

Un site en reconversion en cœur de ville: à travers des ateliers urbains participatifs, les élus se dotent de nouveaux éléments de réflexion. L’ancien centre de recherches du service de santé des armées (CRSSA) situé en cœur de ville fait l’objet depuis plusieurs années d’un projet de reconversion.

 

 

 

 

Au regard des enjeux urbains forts, les nouveaux élus ont souhaité s’approprier les études existantes, prendre le temps de la réflexion et enrichir les débats avec un groupe de travail élargi, ouvert à une quinzaine de tronchois (suite à un appel à manifestation d’intérêt). Les élus ont souhaité être accompagnés par le CAUE de l’Isère pour animer des séances de travail avec le groupe.

Le postulat de départ n’étant ni de faire le projet en séance ni d’ignorer les études existantes mais de tenter de répondre à cette question ouverte : Est-il pertinent dans le cadre d’un projet, porté en partie par la commune sur le site du CRSSA, d’y implanter un équipement public, en l’occurrence une partie ou l’ensemble des services de la mairie ?

La mise en place d’ateliers urbains a permis de croiser les regards, de créer une culture commune, d’enrichir les intentions de programme en s’appuyant sur des expériences personnelles/professionnelles, recueillir les « motifs » représentatifs de La Tronche (qu’ils soient urbains, architecturaux, paysagers, sociaux, etc…).

Trois ateliers mensuels se sont tenus en fin d’année. Un temps de restitution des éléments de conclusion s’est déroulé lors du Conseil Municipal du 19 janvier dernier.

 

Les trois ateliers participatifs se sont déroulés sur le terrain, à travers des parcours reliant différents équipements publics, différents quartiers avoisinant le site du CRSSA. La visite du site et de l’un des bâtiments a également pu être organisée.

Chaque déambulation était suivie d’un temps d’échanges en salle, simplement par une restitution orale partagée ou par un exercice en petit groupe, prétexte pour entamer les discussions, aborder des thématiques telles que les polarités, les différents quartiers et leurs liens, la place des espaces publics, les cheminements doux, la place de la voiture, etc.

Les thématiques abordées à l’échelle de la ville sont alors identifiées comme étant des « motifs » représentatifs de La Tronche et/ou des éléments de programme nécessitant un renforcement dans le cadre du projet de reconversion du site de l’ancien CRSSA.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  • Atelier 1 : le 20 octobre 2014

Parcours : au départ de la mairie, en passant par la villa Brise des Neige, le chemin de La Pallud, à travers Le Carmel jusqu’à la Villa des Alpes

 

Eléments de synthèse :

Pôle maire / faïencerie / sccva :

Les bâtiments d’accueil sont en décalage en termes d’aspect, d’image ou de lisibilité par rapport aux usages actuels.

> changements de destination possibles / évolutions d’usages ?

 

Pôle chemin de la Pallud / Villa Brise des neiges :

Une qualité perçue et d’usage, en deçà de ce qu’elle devrait être à la vue de la forte fréquentation de ces espaces.

> des lieux à renforcer/ à requalifier (bâtiments et espaces

publics) ?

 

Pôle bâtiment Depagne / Jardin d’enfants :

Des espaces contraints par des accès difficiles sur un foncier intéressant vis-à-vis de ça proximité avec le site du CRSSA.

> à intégrer dans la réflexion globale du site du CRSSA ?

 

Pôle logements pont Bottu / Le Carmel :

Des opérations perçues comme étant globalement de qualité malgré un sentiment de privatisation des cheminements publics

> à prendre en compte dans la conception du site du CRSSA

(liaisons et connexions entre les différents espaces publics) ?

 

Pôle villa des Alpes :

Des espaces et une architecture agréables ouverts sur le grand paysage, des usages familiaux, sportifs et événementiels à préserver.

> renforcer les liens avec les tissus mitoyens ?

 

  • Atelier 2 : le 17 novembre 2014

Parcours : au départ de l’arrêt de tram Michalon, en remontant vers le CRSSA pour arrivée en mairie. Appréhension de la topographie/appréciation des faibles distances

 

Les enjeux qui se dégagent :

> les polarités

La stratification horizontale et aussi sociale > volonté de briser cette stratification

Le CRSSA = barycentre de la commune > en tirer parti pour un projet de ville

 

> les liaisons

le constat : les flux se font sur les courbes de niveaux (est-ouest)

les besoins de liaisons sont nord-sud, entre le haut et le bas

 

> les caractéristiques de La Tronche, ses motifs identitaires :

La topographie

L’eau. Elle est très présente et à la fois peu mise en valeur (zone humide, ruisseaux, …)

 

> le vivre ensemble

Trouver des lieux qui relient, qui rassemblent

Des espaces publics pour tisser des liens (le végétal comme liant)

 

En conclusion de cet atelier, il semblerait que les avis convergent vers la pertinence d’un projet de développement urbain sur le site du CRSSA maîtrisé par la commune, idéalement, en partenariat avec les acteurs qui se sont déjà manifestés.

Si l’accueil sur le site d’équipements publics (espaces et services publics) semble être admis par tous, la priorité reste de voir ce futur quartier vivre, s’animer, s’ouvrir à tous et à tout moment de la journée et de la semaine.

 

  • Atelier 3 : le 08 décembre 2014

Parcours : visite du CRSSA et d’un bâtiment

 

Exercice en petit groupe :

«dans le cadre d’un projet de restructuration du site du CRSSA, quels éléments de programme imaginez-vous pour faire vivre ce lieu ». En appui pour l’exercice, un jeu de « cartes » proposant des éléments de programme (selon plusieurs familles : équipements, services, loisirs, activités, etc.- liste non exhaustive, à compléter librement).

 

  • Restitution, en Conseil municipal par les « rapporteurs » du groupe, des éléments émanant des échanges en ateliers participatifs : le 19 janvier 2015

Points de convergence

> la reconversion du site du CRSSA est une opportunité pour les tronchois car idéalement placé au cœur de ville,

> La Tronche est géographiquement, et par les habitudes, constituée de plusieurs pôles, quartiers. Un lieu de centralité conforterait ll’envie des tronchois d’avoir un espace fédérateur du vivre ensemble,

> la participation de la collectivité locale au projet, sur ce site à enjeux, semble essentielle pour la cohérence et la maîtrise du projet d’ensemble tout en poursuivant les échanges avec les partenaires identifiés,

> la reconversion du site est une véritable opportunité pour le dynamisme économique local,

> le projet devrait permettre de diversifier l’offre d’habitat sur La Tronche.

 

A la question posée dès le début des ateliers :

Est-ce pertinent de déplacer les services de la mairie (tout ou partie) sur le site de l’ancien CRSSA ?

 

Les participants aux ateliers émettent un avis unanime : de leur point de vue, il est indispensable qu’un projet sur le site du CRSSA accueille un symbole, un équipement emblématique tel que la mairie. Ainsi, l’accès aux services publics serait facilité pour tous les tronchois, de tous les quartiers.

Le service de l’état civil de la mairie de La Tronche a la spécificité d’enregistrer les (nombreuses) naissances de l’hôpital Couple Enfant (et les décès au CHU) et donc d’accueillir un grand nombre de personnes extérieures à la commune. La qualité de l’accueil est essentielle.

Dans le cadre de l’entrée de La Tronche dans la métropole, le projet de délocaliser la mairie sur le site du CRSSA est l’occasion de repositionner la commune au regard de son rôle à jouer à cette échelle métropolitaine.