Atelier de l’Aménagement Durable à Clelles : Les élus en projet

Suite à la formation « Le PLU, ça demande de l’Energie », les élus du Trièves, réunis en format atelier pour une après-midi, se sont posés la question de l’aménagement durable à partir d’une présentation de la démarche d’ÉcoQuartier appliquée aux territoires ruraux puis d’un exercice, basé sur une étude de cas.

L’animation de cet atelier, assurée par la DDT et le CAUE, a permis aux participants, à travers la présentation de plusieurs écoquartiers, d’échanger sur la question de l’aménagement durable et des démarches entreprises par des élus dans des territoires ruraux, parfois sur des communes de taille modeste.

Le travail en petits groupes sur l’étude de cas avait pour objectif d’interpeler les élus sur les réflexions préalables à mener avant toute démarche de projet ; croisant contexte administratif, règlementaire, démographique, besoins en équipements mais également l’ensemble des éléments qui relèvent d’une approche sensible du site, prenant en compte la question du paysage, des vues, de l’ensoleillement…

Après s’être interrogé sur ces éléments, chaque sous-groupe a défini ses enjeux et objectifs de développement à partir d’un tènement à urbaniser pré-établi. Cela correspond en tout point à un « tableau de bord » pour une équipe municipale tout au long d’une démarche de projet quelle qu’elle soit. Enfin, les équipes ont rédigé un pré-programme, avec les premiers éléments en terme de granulométrie de logements, de typologie, de densité mais également les objectifs en terme d’équipements, de cheminements doux, stationnements…

Pour confronter ces éléments à la dimension économique souvent prépondérante, le pré-programme défini par les élus a permis d’établir un bilan d’opération simplifié, où sont confrontées les dépenses et recettes engagées par chaque équipe, en fonction de leurs choix et où les résultats des bilans entre chaque groupe ont pu être comparés.

La conclusion de l’atelier a permis de présenter différentes pistes méthodologiques mais également de découvrir une grande diversité de réponses apportées par des collectivités à ces questions d’exemplarité. Le constat est le suivant : pour répondre aux grands enjeux du développement durable mais également à la question économique qui grève les projets portés par les élus, une démarche frugale est nécessaire. Frugale dans la composition, dans l’artificialisation des sols, dans son rapport à l’environnement et, plus globalement, dans l’aménagement proposé, ce qui permet d’améliorer les bilans d’opération.

Dès cet automne ces Ateliers de l’Aménagement Durable peuvent vous être proposés pour mieux accompagner les élus dans leurs démarches d’aménagement durables futures.

Si ces sessions de sensibilisation actives vous intéressent, n’hésitez pas à nous solliciter, nous pourrons intervenir dans votre commune ou votre intercommunalité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.