Architecte Conseiller du CAUE… Retour d’expérience

Au-delà des missions de conseil aux collectivités pour leurs projets d’aménagement, le CAUE de l’Isère mobilise à ce jour 45 architectes conseillers, choisis par les communes et les EPCI, pour accompagner gratuitement les particuliers et professionnels dans leurs projets.

(Les architectes conseillers s’interdisent, bien entendu, toute pratique de maîtrise d’œuvre sur leur périmètre d’intervention).

Portrait :

Après 13 années sur la commune de Seyssins, Jacques Felix-Faure, conseiller de longue date au sein du CAUE, a décidé de « passer la main ». Architecte libéral reconnu (gérant de l’Atelier 17C) et enseignant à l’ENSAG, Jacques Felix-Faure dresse, avec Fabrice Hugelé, Maire de Seyssins, et son équipe, le bilan d’une collaboration très fructueuse.

« Au-delà des qualités professionnelles et de l’expérience indispensable, le succès de cette mission repose sur une relation de confiance mutuelle entre l’élu et le conseiller », déclare le Maire. « La qualité d’écoute, le sens de l’intérêt général, la créativité et le goût de l’échange font des miracles ». À Seyssins, Jacques Felix-Faure a su transmettre sa passion pour l’architecture aux élus autant qu’aux services, ce qui lui a permis de convaincre nombre d’habitants, de promoteurs et d’architectes d’améliorer leurs projets pour mieux les insérer dans leur site.

Jacques Felix-Faure, quant à lui, considère cette mission comme essentielle pour un architecte libéral qui, grâce à la confiance des élus et au travail en commission d’urbanisme, ressent un réel sentiment d’utilité. « La diversité des candidats à la construction, des situations et échelles de projets, des plus modestes aux plus ambitieux rencontrés sur le terrain, constitue une expérience exceptionnelle qui donne un sens nouveau au métier d’architecte ». « Le soutien des élus et leur volonté politique de stimuler la qualité architecturale et environnementale sur leur territoire constitue, pour le conseiller, la première clé de réussite. « Un travail d’équipe « sur mesure » peut alors se mettre en place, une sorte de « jeu de rôle » où les complémentarités entre élus, services et conseiller s’installent naturellement… ».

Le dialogue avec les candidats est alors facilité, grâce à des visites quasi systématiques sur site, les solutions se construisent d’autant plus facilement que les projets ont été présenté en amont de leur élaboration. Jacques Felix-Faure reconnait que ce travail « exigeant et épanouissant » s’inscrit dans des processus de projet toujours plus complexes qui réclament beaucoup de modestie et de qualité d’adaptation. Et le Maire de conclure que cette mission d’architecte médiateur transforme, quand elle est bien menée, des démarches anxiogènes en véritables moments de bonheur…

Après un jury d’audition de 3 candidats présentés par le CAUE, c’est Vincent Rigassi, architecte, qui a été choisi par les élus de Seyssins.

Jacques Felix-Faure s’est vu décerner par le Maire, lors de la cérémonie des vœux 2018, la médaille de la Ville de Seyssins en remerciement de son action unanimement saluée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.